POURQUOI SEUL MOINS DE 3% D’ENTREPRENEURS SAVENT COMMENT SOUS-TRAITER UN PROJET TOUT EN LE PROTÉGEANT POUR NE PAS SE FAIRE VOLER SON IDÉE ?

 Cette question a été posée dans nos Nombreux Forums et de plus en plus de personnes ne comprenaient pas ou attendaient des réponses et j’ai trouvé bon de donner mon point de vu sans doute certains ne trouveront pas ma réponse pertinente mais elle reste la mienne et comme chacun, je peux me tromper par moment donc n’hésitez pas à apporter des ajouts ou des suggestions pour enrichir le texte et faire bénéficier à un plus grand nombre en partageant le texte.

Avant toutes choses, il faut déjà identifier le sujet et bien déterminer la catégorie et se demander si l’expertise d’une autre personne est vraiment nécessaire et indispensable ceci étant.

Voici une histoire qui vous fera comprendre l’ampleur des choses

VOTRE IDÉE NE VOUS APPARTIENT PAS SEULE

En février 2003, un Ingénieur en Informatique de nationalité Française du nom de CHOURAKI, un peu avant la sortie du premier smartphone, le Nokia 7650, a eu l’idée d’une application mobile révolutionnaire : une application qui utiliserait la technologie Bluetooth pour transformer un téléphone portable en “radar”, détecter les personnes à proximité et leur envoyer des messages et des photos gratuitement (retenez ce mot gratuitement). Sans même connaître leur numéro de téléphone.

Plus largement l’idée était que les entreprises et les individus allaient utiliser les technologies sans fil à courte portée pour communiquer.

Ensuite il se lança dans l’aventure à fond, gaspilla son temps, son argent, son énergie, ses compétences d’Ingénieur en Informatique, avec 20 ans d’expérience dans plusieurs sociétés, en plus il avait le soutien d’une femme spécialiste de tout ce qui touche aux finances des startups

IL LANCE UNE APPLICATION QUI À LA FIN DEVIENT UN ÉCHEC.

VOICI OU RÉSIDE SON ÉCHEC :

  • 1er défaut sa vision n’était pas réaliste car : 99% des communications à courte portée passent par Internet.
  • 2e défaut le projet était trop tôt 
  • 3e défaut faible taux de pénétration des smartphones et de Bluetooth,
  • 4e défaut son écosystème n’était pas mature,
  • 5e défaut pas de partenaires pour apporter des idées ou des nouvelles visions…
  • 6e  défaut, il n’avait pas réussi à lever les fonds nécessaires pour son projet
  • 7e son projet n’avait pas de business model assez rentable (comment rentabiliser le partage des photos gratuites ?)
  • 8e défaut difficultés d’ordre techniques : instabilité et faible portée du Bluetooth,…

Malgré tous ces défauts cela, l’application a dépassé 7 millions de téléchargements, il a ensuite vendu près de 60 000 licences premium,

Après l’échec du projet, le fondateur n’est pas resté dans son coin en train de pleurnicher. Il a retenu la leçon et au lieu de rester sur place, ils ont pivoté en 2006 et transformé l’application Bluetooth en réseau social mobile, puis de nouveau pivoté en 2011 pour créer une plateforme de publicité sur mobile aujourd’hui rentable et en forte croissance.

La fin de cette histoire doit être le point fort de tout entrepreneur quel que soit l’idée que vous avez imaginé un scénario catastrophe et que ferez-vous en cas de piratage ? IL FAUT PIVOTER.

Il est très important de savoir qu’avoir une idée ne garantit pas sa réussite.

Les idées révolutionnaires qui doivent rester secrètes sont rarissimes.

REVENONS AU SUJET.

Il faut d’abord, acceptez :

  1. Que votre idée n’est sûrement pas aussi révolutionnaire que vous pensez, qu’il est très probable qu’elle existe déjà et dans le cas contraire que ce soit parce qu’elle est mauvaise ou irréaliste.
  • Que les consultants ou la personne que vous pourriez voir au sujet du projet afin de développer votre idée sont beaucoup moins intéressés pour exploiter votre idée que vous le pensez.

Il est tout à fait possible que vous ayez raison, mais il faut être très prudent et éviter de tomber dans l’hystérie des promoteurs qui pensent avoir une idée révolutionnaire et cet excès de prudence fini par condamner notre projet en l’entourant de secret, dans le métier de coach que j’exerce, j’ai beaucoup entendu cette question, précisément la même,(coach et si on volait mon projet/idée ?) et la raison pour laquelle ces personnes considéraient leur idée révolutionnaire était systématiquement leur ignorance, le plus souvent du marché ou des technologies impliquées, parfois ils avaient simplement mal/pas vérifié qu’un tel produit ou offre n’existait pas encore et il s’avérait que leur idée était loin d’être originale.

Donc la première chose à faire, lorsque vous avez une offre faite une étude  de l’existant des produits identiques ou comparables. La clef, c’est d’aller sur la toile voir si votre offre n’existe pas ailleurs ou dans votre écosystème, ensuite voir un conseiller pour avoir une meilleure visibilité.

(C’est en cela que nous existons car nous sommes START-UP d-Accompagnement des Nouveaux Entrepreneurs. Nous aidons nos hôtes à être une autre personne et à raconter leur nouvelle histoire)

CHOIX DE L’INVESTISEUR.

Mais très souvent, les porteurs de projet surestiment la valeur et l’originalité de leurs idées, et le besoin de confidentialité, ils ne font pas de recherche/veille approfondie de peur de découvrir un concurrent, ils se ridiculisent ou vexent leurs interlocuteurs en demandant la signature d’un accord de confidentialité (Non Disclosure Agreement ou NDA par contre dans la formation en négoce nous expliquons à nos apprenants dans quel contexte utiliser ou comment brandir ce contrat VOIR ICI ) et ratent de nombreuses occasions, des informations et conseils précieux, mises en relation, financements, …

Pour éviter ce genre d’humiliation, il est toujours important ce souvenir que les investisseurs ne vont pas voler vos idées. Les idées n’ont aucune valeur tant qu’elles ne sont pas exploitées.

Si votre idée est bonne et que vous comptez mettre les ressources correctes pour l’implémenter, un investisseur qui l’aime investira dans votre affaire parce qu’il verra un intérêt financier à le faire.

Imaginez un scénario improbable qui n’est pas impossible que le financier vous pique l’idée. Il lance le business à son nom sa suppose qu’il va s’ennuyer à être votre concurrent malgré le fait qu’il s’agisse de votre idée et que vous ayez donc potentiellement de l’avance ? Long, compliqué, plus cher, peut-être même pas rentable.

Sans oublier qu’un investisseur reçoit des centaines d’idées et ne les exploitent pas toutes demandez-vous pourquoi spécialement pour vous ? Vous comprenez pourquoi nous disons que la probabilité est très faible.

Aller demander des conseils est très important. Avec beaucoup de chance, votre idée est viable. Les idées révolutionnaires, ÇA N’EXISTE PAS. C’est un mot à bannir de votre speech car chaque fois ou vous prononcez ce mot les investisseurs sérieux commencent à douter de votre crédibilité car ils ont tellement entendu cette expression au finish ils sont tombés sur des projets qui ne valaient NIET, NADA, RIEN.

 Il  ne faut pas se perdre de vue, car lorsqu’on parle de, révolutionnaire, ça veut dire que ça retourne les usages dans un domaine large pour les décennies/siècles à venir.

Exactement comme la startupane.com  GRACE A SON COURS SUR LE NEGOCE VOIR ICI sachant que le négoce est l’activité commerciale à plus ou moins grande échelle et qu’elle est la branche commerciale la plus lucrative au monde.

En plus, l’Afrique mobilise à elle seule plus de 40% d’activité de négoce dans le monde, car elle produit des choses dont elle ne consomme pas (cacao, café, bois, coltan, Uranium,) et consomme ce qu’elle ne produit pas (chocolat, nescafé, meubles importés, Smartphones, jusqu’aux papiers hygiéniques et cure dent)  toutes ces choses à l’entrée comme à la sortie sont fait par des négociants et CURIEUSEMENT IL N’EXISTE AUCUN ÉCOLE DE NÉGOCE EN AFRIQUE (même le pain que nous mangeons, la farine nous arrive en Afrique grâce aux négociants).

La partie révolutionnaire du projet de NÉGOCE de la startupane.com c’est qu’elle va changer le visage du négoce dans le monde et cette fois-ci les Africains interviendront eux même sur  ce marché détenu à 99% par les Occidentaux, Indiens, Chinois, Pakistanais Pour aller plus loin nous avons lancer la 1ere certification des négociants Africains VOIR ICI

L’approche est très simple la STARTUPANE.COM, consciente du faible revenu des Africains, lors des formations passées en NÉGOCE, a montré  comment exercer ce métier sans capitale avec pour seul investissement un téléphone et une ligne internet VOILÀ CE QU’ON APPEL UN PROJET RÉVOLUTIONNAIRE.  

Revenons à votre offre parlant des projets révolutionnaires, Internet a été révolutionnaire. Le smartphone est un produit issu de la révolution d’Internet. Votre offre, au mieux, sera un produit original et très bien implémentée basé sur un projet déjà existant, issu de la révolution sans doute qu’a été Internet. Je dis au mieux, parce que tout ce que vous avez c’est l’idée.

Comment vous allez la transformer en produit est la partie déterminante. Même une excellente idée sera minable une fois sur le marché si l’implémentation est mal faite.

SACHANT CELA, ALLEZ DE L’AVANT.

Il est important de savoir que si votre offre a du succès elle sera rapidement copiée, imitée et piratée.

Si elle n’est pas piratée, il faut savoir qu’elle n’a pas de valeur

(En 2017 j’ai rédigé des articles pour informer les entrepreneurs des dangers qu’il y a dans la fabrication des jus de fruits VOIR ICI

OU VOIR LE TEXTE ICI

–  j’ai fait des live pour inciter les nôtres à chercher de l’argent comme si notre vie en dépendait.

-j’ai fait des live qui expliquaient que malgré le fait que je suis contre la dépigmentation, je suis prêt à vendre les produits décapants au lieu de laisser l’argent aux Indiens, Chinois manger cette argent seuls, je préfère gagner aussi de cette argent Etc.

Et quelque temps après, certains entrepreneurs sont passés pour des génies lorsqu’ils parlaient de ces sujets dans leur communauté la question est : 

Parce que régulièrement, les gens reprennent mes propos dans leur communauté devrais-je arrêter de faire des live ?

Le texte que vous lisez en ce moment, des personnes le copieront et iront se passer pour des experts dans leur communauté la question revient :

Il faut retenir que la copie est toujours de très mauvaise qualité, bien que les live soient gratuits les gens copient quand même à forte raison si elle peut rapporter de l’argent ?

Il faut savoir que les versions pirates vont générer de l’argent aux copieurs.

 Certains copieurs reproduiront votre offre à l’identique.

Dans un écosystème en forte concurrence, des versions simples de votre offre pourront être sur le marché même avant vous. Ne soyez pas surpris c’est la loi de la jungle.

Si votre offre a vraiment de la valeur, ne soyez pas surpris, de voir même des grandes marques la reproduire.

Néanmoins, malgré toute cette multiplication des concurrents, votre offre restera toujours la meilleure, car c’est elle l’original.

Maintenant, comment faire pour que les gens ne me piquent pas vos idées ?

LA SUITE DU TEXTE DONNE DES PISTES.

Parlez avec un spécialiste ou une entreprise spécialisée en qui vous avez confiance pour avoir une opinion technique.

Parlez avec une personne ou une structure qui connaît le marché pour avoir une opinion de ce côté.

En partant de là, étudiez le marché actuel: quels produits s’y trouvent, comment agissent les clients, quelles sont les tendances et devisez un business model qui s’y imbrique parfaitement.

Appuyez-vous aussi sur des acteurs de votre secteur pour concevoir une implémentation viable et mettez en place une démo si vous pouvez.

Ensuite, si vous n’avez pas les capitaux nécessaires pour lancer votre projet, rencontrez des investisseurs potentiels et peetchez votre projet en présentant votre Business Modèle et votre démo le cas échéant.

Néanmoins, partons du principe que l’idée est révolutionnaire et doit rester secrète.

https://www.reddit.com/r/crappyoffbrands/comments/apq8sx/nine_out_of_the_hundreds_of_fake_nike_brands_from/

Alors voici comment sous-traiter le projet tout en le protégeant pour ne pas se faire voler l’idée !

Il existe plusieurs solutions :

  1. APPRENDRE LE TRAVAIL DU CONSULTANT

S’il n’y a pas d’urgence, apprendre à développer l’offre soi-même, par exemple en suivant une formation de mentoring à STARTUPANE.COM

Un programme de formation de quelques semaines, ou en suivant notre programme de mentoring complète qui va de 3 à 6 mois. Lors de ces formations, vous aurez à acquérir une compétence très utile. Qui vous sera indispensable dans tout votre parcours entrepreneurial.

Un petit groupe de personnes avec qui partager vos idées, d’autres entrepreneurs, vous aideront à réussir les premières étapes du projet, notamment la constitution d’une équipe ayant les compétences requises et la protection intellectuelle.

Oui ça revient sous-traiter ça consiste à Consulter quelques prestataires sur leurs compétences, références, tarifs, délais, et le plus important, GESTION DE LA CONFIDENTIALITÉ.

Dans ce cas, il faudra révéler votre idée au prestataire qui vous inspire confiance pour obtenir une proposition de prix et de délai. 

La proposition du sous-traitant devra inclure des clauses très claires de CONFIDENTIALITÉ, DE PROPRIÉTÉ, ET ÉVENTUELLEMENT D’EXCLUSIVITÉ (je sais ceci ne vous dit pas trop car à la STARTUPANE.COM, nous l’enseignons lors des formations sur la représentation). Il faut ensuite archiver régulièrement les modifications de votre travail et en le confiant à un notaire.

En France On peut également utiliser des enveloppes Soleau pour protéger des Idées.

Cependant, il est important de savoir que ces mesures juridiques ne sont pas très efficaces.

Le sous-traitant qui vous aidera dans votre offre pourra ensuite développer ou reproduire quasiment la même offre chez votre concurrent et pour un prix minime. (j’imagine que vous vous dite que les noirs sont méchants non ce n’est pas une affaire de noir. Les autres sont les champion du monde pour ça lire les couts bas de BILL GATE ICI ZUCKERBER AUX FRERES  AUX FRERES WINKLEVOSS LES CREATEURS DU BITCOIN VOIR ICI )  

Ainsi, votre offre peut être retrouvée sur le marché avant le vôtre.

 Sachez que face à une telle situation la meilleure chose, c’est de porter plainte au concurrent pour contrefaçon, et dans ce cas, il reste très difficile à prouver.

Si vous optez pour la solution de la plainte, il faut  savoir d’office que ça serait très long et éprouvant.

Si des parties de ce texte vous donnent l’impression que, nous avons une meilleure compréhension du processus de lancement de votre projet que vous et si nous avons soulevé des points que vous n’aviez pas envisagés, il est très probable que votre projet en lui-même nécessite au mieux d’être remanié pour être valable. Startupane.com reste disponible pour vous accompagner. 

Si vous n’avez pas certaines compétences nécessaires dans ce contexte, développez-les sérieusement ou louez les services de quelqu’un qui les a, il n y a vraiment pas d’autre alternative.

En conclusion :

N’oubliez jamais que votre offre ne doit pas être la seule, ni même la première, mais la meilleure.

Bon courage

Coach Ben pour startup-ane

Douala le 09/09/2019 – 15h14

www.startupane.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :